02.08.2016

Planche à voile

Guten Tag, hello, bonjour ! Sans le savoir (ou avec pré­mé­di­ta­tion), vous avez ouvert une page de mon jour­nal in­time d'inter­prète-tra­duc­trice. Bon, il n'est pas si intime que ça, il fait plus jour­nal de bord de mes aven­tu­res pro­fes­sion­nel­les. Avant de partir en mis­sion, tout est bilingue chez moi, vraiment tout.

Bon, j'ar­rive à de­vi­ner au marché le poids d'un bout de fro­mage à cinq grammes près, c'est du sa­voir inu­tile pour moi. Mais parler le cha­ra­bia des ar­chi­tectes ou du ciné­ma ou de la dé­fun­te RDA, c'est ali­men­taire, mon cher Wat­son. 

Tee und Käse
Le bilinguisme entre la cuisine ...
Schick: Ich kann auf fünf Gramm genau das Gewicht eines Stück­chens Käse auf dem Markt schät­­zen. Für mich ist das nutz­loses Wissen.

Aber Archi­tekten- und Film­kau­der­welsch zu beherr­schen oder DDR-Vo­ka­bular, das ist ele­men­tar, mein lieber Wat­son.

relevé de bâtiment — Gebäudeaufmaß
forets couronnés à diamant — Diamantkronenbohrer
copie lavandeLavendelkopie
anamorphoseur — anamorphotische Vorsatzlinse
planche à voile — brettsegeln (DDR) / surfen (alte BRD) 
relieur (d'archive) à lamelle — Aktendulli (Ost/est) / Heftstreifen (West/ouest)

La maison Duden, le Larousse allemand, vient de publier un petit test d'allemand de RDA: lien.

Tee und Aktenheftdingerchen
... et le bureau
Duden vient de pub­lier un test. Est-ce que vous parl­ez al­le­mand ? Est-ce que vous parlez l'al­le­mand de RDA ? Voici le lien.

P.S.: Et c'est très drôle pour moi qu'en Allemagne de l'Est, pour évi­ter l'an­glais wind­surfing, ils ont eu re­cours à une ex­pres­sion qui semble être la tra­duc­tion lit­té­rale de planche à voi­le.








______________________________
Photos: C.E.